Quels sont les objectifs des zones environnementales LEZ ?

La création des zones environnementales LEZ vise surtout à réduire les émissions de suie, de particules fines (PM) ainsi que d’oxydes d’azote (NOx) dans les villes. La suie, les particules fines et les oxydes d'azote sont principalement émis par les anciens véhicules Diesel. De ce fait, ces véhicules sont très affectés par les restrictions.

Une étude de faisabilité de la ville d’Anvers a par exemple montré que la concentration de particules fines dangereuses présentes dans l’air devrait diminuer d'environ 41% après l’exclusion des véhicules les plus anciens de la circulation. Le taux de concentration de suie dans l’air devrait quant à lui baisser de 69%. Ainsi, il s’agit avant tout d’une mesure visant à protéger la santé des enfants, des personnes âgées et des personnes malades.

Le chauffage des bâtiments, l’industrie et la navigation ont également leur part de responsabilité dans la pollution aux particules fines et aux oxydes d’azote. Le gouvernement ne l’ignore pas et a, par conséquent, lancé un plan d'action comprenant des mesures diverses, en particulier pour réguler le trafic maritime portuaire.