L’enregistrement des véhicules dans les zones de basses émissions belges LEZ

L’entrée dans les zones environnementales belges « LEZ » (Low Emission Zone) nécessite un enregistrement préalable visant à vérifier le droit d’accès du véhicule en fonction de sa norme d’émission EURO (qui peut éventuellement être déterminée par la date de première immatriculation).
Cela ne vaut pas pour les véhicules immatriculés en Belgique, déjà enregistrés dans la base de données nationale. Il en va de même pour les véhicules néerlandais automatiquement enregistrés dans la base de données de Flandre. Ceux-ci ont néanmoins besoin de s’enregistrer dans la région bruxelloise.

Chaque commune ayant des réglementations très différentes pour leurs zones environnementales, l’enregistrement doit être fait séparément pour chaque ville ou région. Si après l’enregistrement un véhicule ne remplit pas les conditions nécessaires pour entrer dans une LEZ, il peut tout de même acquérir un ticket environnemental/pass journalier qui lui permet de circuler dans la zone pendant une durée déterminée.

L’enregistrement d’un véhicule est valable pendant une certaine durée. Après la fin de cette période, le détenteur du véhicule doit s’enregistrer à nouveau. Chaque LEZ a déterminé ses propres droits d’accès, en fonction du type de véhicule, du type de moteur et de la période de l’année. Ceux-ci sont résumés sur notre site web.

Selon la LEZ, les conditions d'accès peuvent être renforcées chaque année ou tous les 3-4 ans. Par conséquent, les exigences de norme EURO sont réévaluées et un nouvel enregistrement devient nécessaire, impliquant éventuellement l’achat d’un ticket environnemental/pass journalier.

Pour les mêmes normes EURO, le Registry-Sticker systématise les différentes règles et tickets environnementaux des diverses LEZ

Les différentes régulations et exigences des villes et municipalités ou région belges avec leurs LEZ mènent à un grand nombre de restrictions très diverses pour les différents types de véhicules.
Par ailleurs, les zones environnementales belges comprennent beaucoup de risques pour les véhicules étrangers obligés de s’enregistrer pour chaque LEZ (Low Emission Zone) séparément. Ni les enregistrements ni l’achat des tickets environnementaux ne sont valables d’une zone environnementale à l’autre.

Le Registry-Sticker belge a été développé par Green-Zones afin de se retrouver dans la jungle des diverses réglementations. Il donne aux usagers de la route une vue d’ensemble systématique et claire des véhicules autorisés à entrer dans telles ou telles zones environnementales, et à quel moment, en fonction de leur norme EURO.

De par sa catégorie (2, 3 ou 4), sa couleur (violet, orange, rouge), sa période de validité (date de première entrée jusqu’à la date de la dernière sortie) ainsi que le nom de la ville de la LEZ correspondante, le Registry-Sticker documente le droit d’accès à une LEZ : qui, quand, où et pendant combien de temps ? Un tableau reliant les différents Registry-Sticker aux normes EURO suit chaque description de la LEZ, Anvers et Bruxelles par exemple.

Le Registry-Sticker est envoyé aux clients de Green-Zones en tant que preuve de l’enregistrement et de l’éventuelle acquisition d'un ticket environnemental/pass journalier. Il n'y a aucune obligation de le coller au véhicule. Cependant, il est conseillé de le garder à l’intérieur du véhicule, puisqu’il rappelle la durée de validité de l’enregistrement qui peut être parfois très longue.

Commandez le service d’enregistrement pour les zones environnementales belges